Home Actualité 1er septembre : journée sans commerce en Guinée

1er septembre : journée sans commerce en Guinée

4
SHARE

Le collectif des commerçants victimes de pillages lors desmanifestations politiques de 2012  et 2013 était devant la presse ce matin à la maison du même nom.

Il était question pour les commerçants de rappeler à l’Etat ses engament pris lors du pillage des boutiques et magasins.

Selon le porte parole du collectif des commerçants, Emille Togba, le Ministre du commerce d’alors Dorval Doumbouyah avait institué à l’époque au nom du gouvernement une équipe qui était chargée de faire le recensement général de toutes les victimes. Et promesse a été faite pour dédommager toutes les victimes. Mais depuis cette promesse en 2013, les commerçants des marchés de Taouyah et de Madina attendent toujours.

A présent, ils veulent se faire entendre. Raison pour laquelle ils ont décidé de fermer portes et fenêtres des boutiques et magasins à partir du lundi 1er septembre sur toute l’étendue du territoire national.

Et si l’Etat ne réagit pas, les commerçants victimes de pillage promettent d’envisager d’autres actions à long terme pour obtenir réparation.

Par ailleurs, les commerçants invitent le pouvoir et les proches du pouvoir à ne pas politiser leurs actions qui ne s’inscrit que dans le cadre de l’obligation que l’Etat a de protéger les citoyens et de leurs biens.

Ousmane Cissé

SHARE