Partager

Ce 1er septembre, les commerçants guinées ont décidé de ne pas ouvrir les commerces pour protester contre le pillage de leurs magasins et boutiques lors des manifestations politiques de 2012 et 2013.

Mais à chaque mouvement social, la bretelle Hamdallaye-bambeto-Cosa en profite pour rendre la vie difficile aux citoyens. Ainsi ce matin à Bambeto aux environs de 7 heures 20, des badauds ont mis du feu  aux pneus. Et du coup, c’était la panique puisque devant notre reporter qui donne l’information, deux Pick-up de police qui garait au niveau de la station de Bambeto étaient obligé de quitter les lieux. Un repli tactique peut être.
Comme par le passé donc, il sera très difficile donc pour les usagers de la route de rallier la presqu’ile de Kaloum ce lundi, premier jour de la semaine.

Guineelive suit l’évolution de la situation pour vous

Partager