Partager

Le moins que l’on puisse dire, c’est que entre les discours du président Alpha Condé sur la transparence et la bonne gouvernance et les gestes qu’il pose, il y a une distance océanique.

Pour gouverner, il reprend les mêmes pour recommencer. Peu importe, les conséquences pour le pays.
Ainsi ce soir, dans un décret lu sur les antennes de la radio nationale,  il a pris un décret pour nommer Nava Touré,  précédemment Directeur Général de EDG, électricité de Guinée au poste de Secrétaire général. Ce dernier remplace Guillaume Curtis qui a été sanctionné par le Ministre des Mines, Kerfalla Yansané pour avoir vendu des contrats miniers en catimini sans se référer au Ministre des Mines. Ce dernier pour rappel a été récompensé par un poste juteux pour avoir vendu des mines du contribuable guinéen à son seul profil.
Dans le second acte du pouvoir central, le très controversé ancien chef de cabinet au Ministère de l’Economie et des Finances, Moussa Kéita  a signé aussi son retour. Il est nommé au poste de chef de cabinet au Ministère des Mines. Il occupait les mêmes fonctions quand Kerfalla Yansané était Ministre d’Etat chargé de l’économie et des Finances.
Moussa Kéita pour rappel était très critiqué au Ministère des Finances. Ce qui a poussé l’actuel Ministre, Mohamed Diaré de le débarquer de ce poste au mois de février dernier. Mais la récréation n’a pas durée longtemps puisque Moussa Kéita est revenu ce soir dans un autre département ministériel tout aussi juteux que les Finances.
Comme pour dire que chez Alpha Condé, il n’y a pas de nouveaux guinéens  qui soient capables de relever les défis dans la gouvernance. Il reprend les mêmes pour recommencer. Pauvre Guinée.

 

Mohamed Soumah

Partager