Partager

Le moins que l’on puisse dire, c’est que la résistance continue en Guinée forestière par rapport à  la sensibilisation des autorités administratives et sanitaires sur la fièvre hémorragique à  virus Ebola.

Ce mardi, le gouverneur de la région de  N’Nzérékoré en compagnie d’une forte délégation partait dans le village  de Wamey, une localité réticente aux sensibilisations pour demander au village de suivre la marche du pays en ce qui concerne la lutte contre cette maladie. Et selon nos informations, la délégation du gouverneur de région, Lancei Condé en compagnie du préfet Aboubacar Mbop Camara a été prise a parti par des jeunes au cours de la route. Selon la même source, il y avait au moins six véhicules dans la délégation et les occupants ont été battu à l’aide des gourdins,  cailloux, bois  et lapidées avec des cailloux.

Conséquence, c’était la débandade au sein de la délégation et chacun s’est cherché dans la brousse. Les occupants des six véhicules sont donc dans la nature et personne n’est au courant de ce qui se passe.

Au moment où nous allions sous presse donc, il était difficile de dresser un bilan puisque de nombreuses personnes  sont encore dans la brousse. Mais il y a eu de nombreux blessés.

Aux dernières nouvelles, des militaires lourdement armés ont débarqué sur les lieux en provenance de N’zerekore et de Kankan.

Guineelive suit pour vous

 

Partager