Partager

Le drame de la sous-préfecture de Womey, préfecture de N’Nzérékoré sera-t-il tiré au clair pour que les hors-la loi soient punis à la mesure de leur forfaiture ?  Malin, celui qui pourra répondre à cette question par l’affirmative.

Depuis que le président Alpha Condé a prêté serment le 21 décembre 2010, nous nous sommes amusés à répertorier la liste de quelques drames qui se sont produits sous son magistère.
Il y a eu des  affrontements suivies de tueries dans les localités de Koulé, Zogota et Galapaye  dans la préfecture de Nzérékoré,   dans la sous-préfecture de  Diecké dans Yomou,  dans les préfectures de Beyla,  Gueckédou, Mamou, Dalaba, Gaoual,  Siguiri et Kankan. Ce n’est pas tout car il y a aussi  la bousculade meurtrière de la place de Rogbanè qui a coûté la vie à  33 jeunes.Le drame  sur la plage de Lambandji qui a fait six morts, les tueries des forces de défense et de sécurité lors des manifestations politiques de l’opposition. Que dire de l’assassinat crapuleux de l’ancienne  directrice du trésor et de la comptabilité nationale, Mme Aissatou  Boiro, son compagnon d’infortune du même drame, l’éminent ingénieur des télécommunications, Paule Temple  Cole  et de l’ancien chargé de communication du Ministère de l’Economie et des Finances, Mohamed Ghuissein. Ce n’est pas tout excusez du peu la liste est longue.
Face à ces drames, il est vrai que l’Etat avait ouvert des enquêtes  avant de prendre l’engagement  de tout mettre en œuvre pour que les crimes ne soient  pas impunis. Tout en assurant que les auteurs seront  identifiés  et subiront la rigueur de la loi.  Mais depuis, plus rien. Nous sommes toujours au stade des enquêtes qui  n’ont rien donné pour le moment.
Et avec le président Alpha Condé, tout porte à croire que des citoyens peuvent se lever un beau matin  pour s’attaquer à d’autres citoyens, tuer des citoyen et  s’attaquer à l’autorité de l’Etat à travers des édifices qui sont détruites sans aucune autre forme de procès sans être inquiété.
Combiens d’enquêtes ont été ouvertes par le régime Alpha Condé ? En attendant la clôture des enquêtes ouvertes, il faut dire que des crimes impunis sont de trop en Guinée. Ce qui ne rassure ni les citoyens guinéens encore moins les investisseurs que le président Alpha Condé ne cesse de chercher aux quatre coins du monde.

Guineelive

Partager