Partager

La fièvre hémorragique à virus Ebola oblige, la rencontre annuelle de la ville de Kankan, appelée Mamaya n’aura finalement pas lieu cette année.

C’est du moins la décision prise par les organisateurs de ce rendez-vous qui regroupe des ressortissants, amis et sympathisants de Kankan de par le monde.  Pour rappel, cette grande manifestation culturelle mobilise des guinéens venus des quatre coins du pays, de  l’Afrique, de l’Europe, des Etats Unis et même de l’Asie à Kankan.
Le plus souvent, cette rencontre coïncidé avec la  fête  de Tabaski que les Kankanais célèbrent avec faste.
Avec Ebola, des gâchis sont de trop.

Ousmane Cissé

Partager