Partager

La propagation de la fièvre hémorragique à virus Ebola se fait de manière vertigineuse en Guinée. A ce jour, 10 cas sont notifiés dont trois décès. 32 personnes sont en outre en observation.

Ces personnes contacts selon les informations fournies par la radio nationale n’ont pas montré pour le moment de signes cliniques de la fièvre hémorragique à virus Ebola.  Et si la tendance se confirme, les 32 personnes sortiront de  leur isolement et l’hôpital le 14 octobre prochain.
 Parmi  les 32, plusieurs médecins se trouvent parmi les personnes en observation. Parlant des médecins, le coordinateur national chargé de cette lutte a annoncé une trentaine de morts dans le rang du personnel médical.
En Guinée, il faut dire que le décombre macabre continue puisque la Guinée a franchit la barre symbolique de 600 morts et plus de 1000 cas confirmés.
Pour l’ensemble des trois pays les plus touchés, on parle de plus de6 500 personnes infectées,   3 mille morts dont plus de 1600 au Libéria, selon le dernier bilan de l’Organisation mondiale de la santé.

 
    

Partager