Home Actualité Le gouvernement mise sur 2 milliards de dollars pour relancer l’économie

Le gouvernement mise sur 2 milliards de dollars pour relancer l’économie

2
SHARE

Comme annoncé dans l’une de nos précédentes dépêches, le gouvernement guinéen et ses partenaires techniques et financiers se sont réunis mercredi, aux Cases de Belle-vue, autour des priorités nationales 2014-2015 et de la crise sanitaire qui préoccupe le pays depuis mars dernier.

Au cours de cette concertation,  gouvernement et partenaires ont fait le point sur les impacts négatifs de l’épidémie sur l’économie. Mais aussi, ils ont parlé de la coordination de leurs actions.
 
« Nous avons vu  que l’impact de l’épidémie d’Ebola sur notre économie est énorme », a indiqué le ministre des Finances, Mohamed Diarré. Les participants ont essayé d’évaluer le coût de la lutte contre Ebola et de la redynamisation de l’économie guinéenne. Et selon le ministre de l’Economie et des Finances, ils se sont retrouvés avec près de 2 milliards de dollars. En détail,  il faudrait 135 millions de dollars pour faire face à l’épidémie; 817 millions de dollars pour le renforcement du système de santé et près de 300 millions de dollars pour soutenir l’économie fortement affectée par le virus. «Les pertes de recettes et l’augmentation des dépenses publiques sont estimées à 200 millions de dollars, alors qu’on a  un gap d’environ 660 millions de dollars à combler », a ajouté Mohamed Diarré.
 
Sur le plan d’action 2014-2015, seuls 92 projets prioritaires sont retenus, selon le ministre de l’Economie et des Finances.
 
Ce qui a réjoui  Mohamed Diaré, c’est la volonté affichée par  les partenaires techniques et financiers à accompagner la Guinée. En fait, selon le même ministre des Finances, il y a eu plusieurs annonces de la part des partenaires comme les institutions de Bretton Woods, l’Union Européenne, la Banque Africaine de Développement (BAD). « Ces annonces vont nous permettre de savoir comment combler le gap, et comment hiérarchiser les priorités », s’en est-il réjoui.  
 
« Ce qui est réconfortant, c’est que nous allons mettre en place une base de données informatisées permettant à chacun de suivre l’évolution de tous ceux que nous avons convenus »,  a dit, pour sa part, le Premier ministre Mohamed Said Fofana.
 
Pour le ministre du Commerce Marc Yombouno, l’engagement des partenaires et les recommandations issues de cette journée de concertation feront en sorte qu’il y ait une certaine atténuation des mesures prises de part et d’autres contre la Guinée.
 
Parlant des recommandations, Marc Yombouno a signalé qu’il a été conseillé que le gouvernement et les partenaires aient des informations à temps réel sur les projets et interventions dans le pays. Mais aussi, qu’il y ait une certaine transparence dans la gestion  des appuis contre Ebola. « Ces recommandations qui ne sont pas exhaustives, nous permettrons d’aller vite dans le cadre de l’éradication de la maladie », espère Marc Yombouno.

Source: Guineenews

 

SHARE