Partager

La propagation de la fièvre hémorragique a virus Ebola continue en Guinée. Ce, malgré les efforts fournis par les autorités guinéennes au plus haut niveau et l’implication des partenaires au développement et la communauté internationale.

A la date du lundi dernier, le  coordinateur national du comité national de lutte contre cette maladie avait enregistré 970 cas confirmés dont 546 décèsen Guinée.
Par ailleurs à Labé, la capitale de moyenne Guinée, les stagiaires de l’hôpital préfectoral et régional ont été renvoyés.
Les responsables des hôpitaux expliquent cette situation par le fait que les stagiaires restent les plus exposés à la maladie.
Bien que la préfecture de Labé ne soit pas touchée officiellement, les autorités restent vigilantes par rapport aux mesures préventives, a appris Guineelive de source proche des autorités.

Par ailleurs, la préfecture de Lola à quelques 40 km de la ville de N’Zérékoré, capitale de la région et non loin de la Côte d’Ivoire et du Liberia a été touchée avec 2 cas confirmés et 9 cas suspects, selon   le coordinateur national.
Cette préfecture était jusque là, la seule épargnée dans la région forestière.

Almamy Kalla CONTE

Partager