Home Actualité XVe Sommet de la Francophonie : Les femmes et la jeunesse à...

XVe Sommet de la Francophonie : Les femmes et la jeunesse à l’honneur !

2
SHARE

Les 29 et 30 novembre prochains, le Sénégal accueillera le XVe Sommet des chefs d’État et gouvernement des pays ayant le français en partage autour du thème « Femmes et jeunes en francophonie : vecteurs de paix et acteurs du développement ».

Durant 2 jours, 77 chefs d’État et leurs délégations mais aussi des représentants des organisations internationales, des ONG, des acteurs économiques, culturels et sociaux sont attendus à Dakar.
 «  Le Sommet de Dakar sera un tournant pour la Francophonie tant en matière d’organisation que de contenu intellectuel, culturel et politique » souligne MackySall, Président de la République Sénégalaise précisant « nous l’avons tourné résolument vers l’avenir, avec la mobilisation de la société sénégalaise, afin de nous permettre de faire face aux défis qui se présentent à nous sur le plan culturel mais aussi économique ».
 « Femmes et jeunes en francophonie : vecteurs de paix, acteurs du développement »
 Au programme du Sommet, qui devra désigner le prochain Secrétaire Général de l’OIF mais également définir les orientations de la Francophonie et adopter le prochain cadre stratégique décennal : les femmes et les jeunes.
 À travers ces thèmes retenus à l’issue du XIVe Sommet de la Francophonie, les participants reviendront sur le rôle majeur des femmes et jeunes, particulièrement dans le contexte actuel de difficultés économiques et de tensions politiques. Il s’agira d’élaborer des initiatives concrètes pour répondre aux défis sociaux, économiques et politiques.
Un processus participatif mobilisant l’ensemble de la société sénégalaise
 L’organisation du Sommet de la Francophonie, confiée pour chaque édition à un pays hôte différent, représente pour ce dernier une véritable opportunité sur le plan économique et politique en même temps qu’il lui confère une visibilité internationale.
 
Pour répondre à ce défi, le Sénégal s’est doté d’un important de dispositif de préparation visant à assurer la participation de tous les acteurs sénégalais, en collaboration avec l’OIF.
 Depuis plus d’un an, ils se réunissent ainsi régulièrement via différents comités chargés de planifier la programmation thématique mais aussi l’organisation logistique et évènementielle sous la tutelle de la Délégation Générale de la Francophonie.
 Un Comité scientifique, présidé par el Hadj Hamidou Kassé et composé de membres issus de la haute administration, du monde universitaire et de la société civile, a été chargé d’élaborer le contenu du Sommet.
 Parmi les nombreuses rencontres organisées dans le cadre de la planification thématique :
–          Le colloque International « Femmes et jeunes, forces montantes : enjeux, défis et perspectives francophones », du 17 au 19 septembre,
–          Le Forum des jeunes  les 9 et 10 octobre,
 –          Le colloque sur les Femmes, en partenariat avec le Ministère des femmes, le réseau francophone sur l’égalité femme-homme, les 16 et 17 octobre,
–          Et du 29 au 31 octobre prochain, « De l’inspiration originelle aux défis actuels: les chemins de la modernité ».
 La Francophonie : espace culturel, social et économique
 En marge du Sommet, de nombreux évènements culturels seront organisés par le Sénégal pour l’ensemble des participants, qui mettra également en place le « Village de la Francophonie », espace privilégié de rencontres et d’échanges dans lequel les pays membres de l’OIF et les acteurs de la Francophonie présenteront leurs activités.
 Organisé en 4 zones – institutionnelle pour les États membres, gouvernements et opérateurs de l’OIF, médias, services pour les associations et entreprises et enfin culturelles avec animations, concerts, exposition-, il sera ouvert au publicdu 24 au 30 novembre 2014 dans l’enceinte du Grand Théâtre National de Dakar.
 Enfin, dans la continuité du Sommet et toujours dans l’objectif d’inscrire la Francophonie dans l’action et les défis du 21ème siècle, le Sénégal organisera le Forum économique de la Francophonie les 1er et 2 décembre prochains.
 Avec plus 7,200 milliards de dollars de P.I.B généré par les 77 États membres et gouvernementsde l’OIF, il s’agira d’échanger sur la dynamisation de ce potentiel économique et sur la Francophonie en tant que vecteur économique, à l’appui du rôle clé joué par le Sénégal dans le développement de l’Afrique francophone et même de l’Afrique dans son intégralité.
 La Francophonie en quelques faits et chiffres
 •          L’OIF, née en 1970, rassemble 77 États et gouvernements membres ou observateurs de l’OIF ayant le français en commun
 •          Le Sommet des chefs d’État se réunit tous les 2 ans pour statuer sur l’admission de nouveaux membres, définir les orientations de la Francophonie de manière à assurer son rayonnement dans le monde, dans un Cadre stratégique décennal et élit le Secrétaire général de la Francophonie.
 •          220 millions, c’est le nombre de locuteurs français, (Observatoire de la langue française) estimé à 700 millions en 2050, dont 85% vivront en Afrique (NAtixis, 2014) sur le territoire africain.
 A l’occasion de ce XVe Sommet de la Francophonie, le Sénégal inaugurera le Centre International de Conférences de Dakar(CICD).
 
Distribué par APO (African Press Organization) pour le XVe Sommet de la Francophonie.
 

SHARE