Partager

La commune de Matam a accueilli du beau monde mercredi pour la remise officielle du commissariat centre de police de Matam qui fait parti des commissariats pilotes dans le cadre de la mise en place de la police de proximité.

Le Premier Ministre, chef du gouvernement Mohamed Saïd Fofana, l’Ambassadeur et chef de la délégation de l’union européenne, Gerardus Gielen, le Ministre de la sécurité et de la protection civile, Madifing Diané, le Ministre conseiller à la présidence de la République chargé de la reforme du secteur de la sécurité, Maramany Cissé, le gouverneur de la ville de Conakry, Soriba Sorel Camara. Ces hôtes ont été accueillis par Nènè Coyah Touré, maire de la commune.
A propos, il faut dire que les forces de défense et de sécurité doivent jouer leur rôle régalien qui consiste à assurer la sécurité des personnes et de leurs biens. Mais en Guinée, des problèmes ne manquent pas entre citoyens et policiers. C’est inverser cette tendance que l’union européenne a cru bon de mettre la main à la poche pour  former la police nationale et les doter de moyens logistiques adéquat permettant à la police de jouer son rôle régalien. Ça s’appelle la police de proximité. Une police qui travail à coté du citoyen et pour le citoyen.
Ce projet est financé dans le cadre du programme de l’appui à la reforme de la sécurité pour un montant global de 15 millions d’euros, actuellement en phase de démarrage.
En mai 2013, l’UE et la Guinée ont lancé un programme de 5 millions d’euros comme  mesure d’aide exceptionnelle à travers son instrument de stabilité.
Le ministre de la Sécurité, Madinfing Diané a rappelé que la sécurité des citoyens est au centre des préoccupations du Chef de l’Etat, le président Alpha Condé. D’où ce projet pour la réconciliation de la police avec sa population.
Cette réconciliation passera par un service de qualité, le respect de la dignité des Droits des citoyens, la résolution des problèmes des communautés, dira le Ministre de la sécurité.
Aux citoyens de Matam massivement mobilisés, le Ministre dira «  La police n’est pas contre vous, elle est avec vous et sera avec vous ».

L’Ambassadeur Gerardus Gielen, Chef de la Délégation de l’Union Européenne en Guinée, a souligné  que cet  » appui à la police a été conçu comme une réponse permettant d’accompagner les autorités pour combler le vide de  l’insuffisance de capacité de gestion, de formation et de moyens de la police nationale.
Le Premier ministre, Mohamed Said Fofana après avoir remercié les policiers qui travaillent nuit et jour a rappelé leur à la police d’assumer sont rôle régalien malgré les difficultés qu’elle rencontre dans son travail. Pour changer la perception qu’a la population de sa police.

La cérémonie a pris fin à Bonfi par la coupe du cordon inaugurale et une journée porte ouverte sur la police de proximité.

Partager