Partager

Un infirmier guinéen soupçonné d’être entré en contact direct avec un malade de la fièvre virus Ebola en Guinée, avant d’entrer sur le territoire ivoirien, est activement recherché par les autorités de Man (Ouest, région du Tonpki), où il serait arrivé mercredi soir.

C’est par un coup de fil anonyme que le préfet de Man, Soro Kayaha Jérôme, a été informé de l’arrivée, sur son territoire administratif, de cet agent de santé guinéen, qui répondrait au nom de Camara Moussa.
Aussitôt les forces de l’ordre ont été mises en branle par le préfet qui a aussi convoqué le chef de la communauté guinéenne pour retrouver cet homme.
M. Camara se serait dirigé vers la Côte d’Ivoire après le décès d’un malade d’Ebola qu’il traitait en territoire guinéen.
La Côte d’Ivoire n’a encore enregistré aucun cas de fièvre Ebola, une épidémie qui sévit dans certains pays d’Afrique de l’Ouest depuis début 2014, et qui a déjà été contracté par quelque 5 000 personnes dans le monde, selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Le Liberia demeure le pays plus affecté par l’épidémie avec 4 665 cas recensés et 2 705 morts, suivi de la Sierra Leone (3 706 cas, 1 259 décès), puis de la Guinée (1 540 cas, 904 morts).
Source : AIP

Partager