Partager

La coordination nationale de lutte contre la fièvre hémorragique à virus Ebola et ses partenaires que sont la CDC et MSF étaient de nouveau devant la presse ce samedi pour faire l’Etat de la situation de la maladie et parler aussi du cas enregistré au Mali et la fuite d’un médecin guinéen en Cote d’Ivoire.

Selon des statistiques fournies par Dr Benzamin Dal de la CDC à la date du 24 octobre, la Guinée a enregistré 1656 cas dont 962 décès repartis en cas confirmés 1361 dont 757 décès et 200 cas probables dont 200 décès et 98 cas suspects.
Comme action en cours, il y a l’ouverture prochaine de nouveau centre de transit, la finalisation de la formation des équipes, le déploiement de coordonnateurs préfectoraux de lutte, la formation des agents de santé pour la gestion des centres de transit.
Comme préfectures nouvellement touchées, il y a Kindia et Kankan tan disque les préfectures de Boffa, Dinguiraye, Dubréka, Kouroussa et Télimélé constituent de nos jours des foyers calmes puisque n’ayant pas notifiés de cas depuis 42 jours.
Parlant de la fillette de deux ans testés positif à Ebola dans la localité de Kaye au Mali, ses parents sont morts de la fièvre Ebola à Beyla selon le Dr Sakoba Kéita. La mère de la fillette étant malienne, sa grand-mère est venue en Guinée pour les condoléances d’usage. Et partant au Mali, elle a envoyé la petite fille avec elle.
Aux dernières nouvelles, la fille de deux ans est décédé vendredi soir à Kaye et ses contacts sont répertoriés et sous surveillance.
Pour le cas du médecin guinéen qui a quitté aussi Beyla pour la Cote d’Ivoire, Dr Sakoba affirme que c’est un médecin à la retraite qui a soigné une personne atteinte de Ebola sans le savoir. C’est après le décès du patient semble t-il que le médecin a eu peur et quitter la Guinée pour al Cote d’Ivoire. Selon Dr Sakoba Kéita, le médecin en question aurait été retrouvé par les autorités sanitaires ivoiriennes et ses contacts recensés.
Le coordonnateur national de lutte contre cette maladie a enfin déclaré que les autorités sanitaires de la Guinée ont demandé à la Cote d’Ivoire  de bien vouloir envoyer ce médecin en Guinée pour qu’il suivi en Guinée ainsi que ses contacts.
Pour le cas du médecin américain  qui a quitté la Guinée et testé positif aux Etats Unis, la coordination et les partenaires que sont CDC et MSF n’ont pas assez d’information sur son cas.
Pour terminer, Dr Sakoba Kéita a insisté sur le cas des foyers de réticences, de changement de comportement, de l’information et la sensibilisation pour que cette maladie soit vaincue pour toujours.

Almamy Kalla CONTE

Partager