Partager

Le communiqué de la présidence guinéenne a été laconique. La seule certitude, c’est que avec la situation volatile au pays des hommes intègres, il y a des signes qui ne trompent pas.La case du voisin, du parent et de l’ami Blaise Compaoré est entrain de bruler.

Le président du Mali Ibrahim Boubacar Kéita est attendu vendredi à Conakry. Lisez plutôt le communiqué de la présidence.
Alpha Condé est non seulement d’origine Burkinabé mais aussi un ami fidèle du président du Faso qui a joué un rôle capitale pour la tenue de la présidentielle de 2010 qui a porté Alpha Condé à la tête de l’Etat.
Dans le cadre du renforcement des liens d’amitié et de fraternité existant entre la République de Guinée et la République sœur du Mali, Son Excellence Ibrahim Boubacar Kéita, Président de la République du Mali, effectuera à compter du vendredi 31 octobre 2014, une visite de travail et de solidarité à Conakry.

Sont conviées à prendre part au cérémonial d’accueil prévu à 17 heures à l’Aéroport International de Conakry-Gbéssia, les personnalités ci-après :

•    Monsieur le Président de l’Assemblée Nationale ;
•    Monsieur le Premier Ministre, Chef du Gouvernement ;
•    Monsieur le Premier Président de la Cour Suprême ;
•    Madame la Présidente du Conseil National de la Communication ;
•    Monsieur le Président du Conseil Economique et Social ;
•    Monsieur le Grand Chancelier des Ordres Nationaux de Guinée ;
•    Mesdames et Messieurs les Membres du Gouvernement ;
•    Mesdames et Messieurs les Ministres Conseillers à la Présidence ;
•    Monsieur le Chef d’Etat-major Général des Armées ;
•    Monsieur le Haut Commandant de la Gendarmerie Nationale;
•    Messieurs les Chefs des Etats-majors des Armées de Terre, de l’Air et de la Marine ;
•    Monsieur le Chef d’Etat-major Particulier de la Présidence ;
•    Messieurs les Directeurs Généraux de la Police et de la Douane ;
•    Mesdames et Messieurs les Chefs des Missions Diplomatiques et les Représentants des Organisations Internationales ;
•    Monsieur le Gouverneur de la ville de Conakry.

Conakry, le 30 octobre 2014

Bureau de Presse de la Présidence

Partager