Partager

Nous devons discuter nos problèmes syndicaux ailleurs et non au palais Sekhoutouréah.  La présidence n’est pas bien indiquée pour défendre les travailleurs et le pays, soutien Yamoussa Touré. Les syndicalistes corrompus qui ont parlé n’ont rien apporté, c’est un non événement puisque c’est du busines syndical, affirment les conférenciers.

Par ailleurs, Yamoussa Touré  a demandé des comptes par rapport à la gestion du chemin de fer Conakry Niger distante de 663 Km. Pour lui, ce n’est pas normal que les rails soient démantelés et la gare transformée en Bluzone.
Ce sont des milliers de personnes qui ont perdu leur vie dans la réalisation de ce chemin de fer afin de bâtir cette cité, affirme Yamoussa Touré. Plus loin, il dira même que c’est un patrimoine national que les guinéens doivent sauvegarder jalousement.
Santulo selon El hadj Yamouussa Touré est arrivé en Guinée pète-pete. Par la mauvaise gestion, il a tout eu y compris des avions, la cité chemin de fer avant qu’il ne soit bombarder Consul en Italie alors que les guinéens sont là et meurent de faim.
L’autre conférencier Konaté dira que le port autonome de Conakry a une distance de 350 km de large et que pour rien au monde, les guinéens n’accepteront que tout cela soit dans la main de Bolloré au détriment des guinéens qui peinent à avoir un repas par jour.
Nous devons refusé de fabriquer un autre Santulo en Guinée, estiment les conférenciers.
Avec les richesses immenses du pays, ce n’est pas normal que les étrangers viennent s’enrichir  au détriment des guinéens qui peinent a avoir le minimum.
Pour toutes ces raisons, les syndicalistes soutiennent qu’ils sont prêts comme en 2007 pour passer par tous les moyens légaux afin de sauvegarder les intérêts des travailleurs et du pays tout entier.

Guineelive

Partager