Partager

La CAF, confédération africaine de Football s’est finalement prononcé lundi sur la requête du Maroc qui voulait un report de la CAN 2015 pour le mois de juin  ou au mois de janvier 2015.

Sur la question, l’instance dirigeante du Football africain a estimé que les arguments soulevés par le Maroc ne sont pas solides. Il n y aura pas un demi-million de supporters qui viendra au Maroc mais à peine un millier compte tenu de l’austérité économique, soutien la CAF.
Mieux, la fièvre Ebola commence à prendre la courbe ascendante et il n y a pas de péril en la demeure, affirme la CAF.
Pour toutes ces raisons et bien d’autres, l’instance dirigeante du football africain a donné au Maroc cinq jours  pour se prononcer sur l’organisation du rendez-vous continental du 17 janvier au 8 février 2015.
Le pays du ROI Mohamed VI a donc jusqu’au samedi pour se prononcer sur la question faute de quoi, la CAF se dit prête à octroyer l’organisation de la CAN à un autre pays.
A propos de l’organisation de cette CAN en cas de désistement du Maroc, il faut dire que des appétits s’aiguisent déjà. C’est le cas entre autre des pays comme le Ghana, l’Afrique du Sud ou encore l’Algérie qui voudraient reprendre le flambeau au cas où le Maroc ne voudrait pas le faire.
Mais on  n’en est pas encore là. Il faut donc attendre le samedi pour connaitre la décision du Maroc sur le sujet.

Almamy Kalla CONTE

 

 

Partager