Home Actualité Sénégal : Alpha Condé ne décolère pas

Sénégal : Alpha Condé ne décolère pas

2
SHARE

Le moins que l’on puisse dire, c’est que le président Alpha Condé ne décolère toujours pas contre le Sénégal après que le pays de Macky Sall ait fermé ses frontières terrestres et aériennes avec la Guinée suite à l’apparition de la fièvre Ebola.

Invité chez nos confrères de la BBC, le président guinéen a souligné que si ton voisin est le premier à te fermer sa porte, à se considéré comme poisseux, comment ceux qui sont plus loin de vous feront pire.
Dans cette lancée, Alpha Condé dira ne pas comprendre que les grands pays comme la France ou encore le Maroc aient ouvert leurs frontières en suivant les consignes de l’organisation mondiale de la santé et que ses voisins  fasse autrement. Sans nommer le Sénégal, l’opposant historique aux régimes guinéens reste très amer envers son voisin.  Outre les conséquences économiques du virus maudit, le président guinéen a aussi parlé des conséquences de cette maladie sur le sport, notamment le Football avec les éliminatoires de la coupe d’Afrique des Nations 2015. Ce qui selon lui a poussé le Sily national de Guinée à livrer tous ses maths à l’étranger.
Ce n’est pas tout car le numéro un guinéen a aussi critiqué la stratégie de communication de Médecins sans frontières et de l’OMS qui consistait à dire que le virus Ebola n’a ni remède, ni vaccin. « Les gens se demandaient alors, mais pourquoi je vais partir à l’hôpital sachant bien entendu qu’il n y a pas de remède ».
Pour rappel, le Sénégal reste dépendant de la Guinée dans le cadre des produits alimentaires et halieutiques et la Guinée aussi fait du commerce avec son voisin. Ce n’est pas tout car nombreux sont des cadres véreux guinéens qui ont construit des villas et autres châteaux à Dakar avec l’argent du contribuable guinéen. Si fait que de part et d’autres, il y a des milliers de guinéens et de Sénégalais qui ont choisi soit la Guinée ou le Sénégal pour vivre.
Cette sortie du président guinéen intervient au moment où des voix s’élèvent pour lui demander de ne pas honorer de sa présence au sommet de la Francophonie qui doit se tenir les 29 et 30 du mois courant à Dakar. A propos, bon nombre de guinéens estiment que les frontières Sénégalaises sont fermées et que le président Alpha Condé doit respecter la souveraineté du Sénégal qui ne voudrait pas voir de guinéens sur son sol avec Ebola.
Alpha Condé partira à Dakar pour le sommet de la francophonie, partira pas, that is the question.

Ousmane Cissé

SHARE