Partager

Après plusieurs préfectures à travers le pays, c’est autour de la préfecture de Kouroussa, ville d’origine du président Alpha Condé d’être touchée à son tour par Ebola.

C’est la sous préfecture de Sanguiana qui a enregistré des cas, selon le sous préfet qui était l’invité de nos confrères de la radio nationale. Tout est parti selon le sous préfet de Kouroussa Sayon Kéita d’un homme appelé Sékouba Camara en provenance de la zone minière Bandakoro qui a présenté des signes cliniques qui ressemblent à Ebola. Transporté d’urgence à l’hôpital préfectoral de Kouroussa, le prélèvement a été effectué et les résultats se sont révélés positifs à Ebola. Selon toujours Sayon Kéita entre le 1er novembre et le 13, cinq personnes ont perdu la vie à cause de cette maladie. 18 contacts sont actuellement recensés et isolés.
Ce sont des personnes proches des familles des victimes.
Ces nouveaux cas viennent malheureusement allonger la liste des victimes de cette maladie qui a fait plus de 1100 morts en Guinée, selon les dernières statistiques.
Almamy Kalla CONTE

Partager