Partager

Contrairement aux autres Associations et ONG qui demandent de l’aide au gouvernement ou aux bailleurs de fonds pour s’impliquer dans la lutte contre la fièvre hémorragique à virus Ebola, l’association « Isolons Ebola » de Kerfalla Camara, connu sous le nom de KPC, PDG du groupe Guicopres a lancé ses activités ce 14 novembre 2014 en Guinée.

Le choix de ce vendredi saint comme jour de lancement des activités de la fondation n’est pas fortuit. Selon son vice-président, Honorable Cheick Tidjane Traoré, cette association est née après le discours du président Alpha Condé lors de la 69 session de l’Assemblée Générale des Nations Unies, où le président guinéen a dit «  Isolons Ebola et non les pays touchés par Ebola ». C’est de là que Kerfalla Camara soucieux du sort des personnes victimes de cette épidémie a jugé nécessaire de créer cette association.
A en croire, Cheick Traore, cette association s’est assignée comme mission de combattre la fièvre Ebola hors du pays mais aussi de soutenir les victimes collatérales durant une période de dix ans. « Au nom du président, Kerfalla Camara KPC, l’association prendra en charge les frais d’impression des factures d’eau et d’électricité pour que chaque mois, le comité national de lutte contre Ebola puisse donner des messages cibles illustrés en français, en caractère N’ko, en caractère harmonisé et en caractère Arabe ou concomitamment. La même démarche va être faite sur les bulletins de salaire de tous les fonctionnaires de la république».
En prélude à l’ouverture des classes, la fondation KPC a financé au compte de la fondation « Isolons Ebola », 20 mille cahiers scolaires dont la couverture sert de support pour expliquer comment on attrape  Ebola, quels sont les comportements qu’on doit avoir et comment éviter cette épidémie. Ces cahiers seront destinés aux enfants orphelins d’Ebola. En Afrique et dans le reste du monde, Isolons Ebola va implanter les antennes un peu partout, précise le vice président de la fondation.
Pour joindre l’acte à la parole, l’association a remis un chèque de 20 millions de GNF au président du conseil d’Administration de la Maison de presse dans le cadre du téléthon organisé par celle-ci pour les familles des médecins victimes de cette maladie.
Tout est symbole pour venir à bout de cette maladie.

Ossaye Lamine

Partager