Partager

Ce 19 novembre, l’humanité célèbre la journée mondiale de l’entreprenariat féminin. L’ambassade des Etats a profité de l’occasion pour procéder à la remise de certificat à 62 femmes qui ont suivi une formation sur l’entreprenariat féminin.

La formation de ces jeunes femmes a été assurée par les associations Be The Change Academy et Jatrophy.
Le conseiller économique de l’Ambassade des Etats Unis en Guinée Alan Rayston a estimé qu’il fait confiance à la femme guinéenne avec son engagement dans les activités socioéconomiques au pays. « les femmes guinéennes courent plus de risque que les hommes et elles pourront apporter un changement qualitatif au développement de la Guinée bien qu’elles sont encore derrière sur le plan socioéconomique et politique », a souligné le diplomate américain.
Alpha Bacar Barry de Jatrophy, une institution de micro finance dira pour la circonstance que cette formation aidera ces femmes à maximiser leur profil économique. Le formateur  reste confiant puisque il affirme que les femmes formées disposent désormais des instruments  efficaces pour pouvoir monter des projets,rechercher des financements auprès des partenaires pour réaliser leur rêve. et maximiser leurs revenus.
En tout cas, une des bénéficiaires de la formation du nom de Aicha Diaby a déjà réalisé un projet sur le beurre de Karité dénommé AFROEST-KA, le signe de afrique de l’ouest Karité. La jeune Aicha a réussi à transformer le beurre de Karité en une crème naturelle pour les femmes pour leur beauté naturelle. Avec ce produit dira Aicha Diaby, les femmes seront naturelles et n’auront plus besoin de se dépigmenter puisque la beauté sera naturelle.
Aicha très contente dira  » je ne rêve plus ma vie mais  je vie  mon rêve ».
Et c’est tant mieux pour les femmes guinéennes.

Partager