Home Actualité Ratoma : un commissariat central pour sécuriser les populations

Ratoma : un commissariat central pour sécuriser les populations

1
SHARE

Sur invitation de la délégation de l’union européenne en Guinée, le Ministre de la sécurité et de la protection civile, le président de la délégation spéciale de Ratoma, le maire de Matam, les chefs de quartiers et chefs secteurs, la notabilité, les religieux et les populations de Ratoma se sont massivement mobilisés  ce mercredi pour assister à l’inauguration du commissariat central de Ratoma.

Cette inauguration intervient après celle de Matam et de N’zérékoré qui constituent les commissariats pilotes du projet  d’appui à la police de proximité dans le cadre du renforcement des capacités de la police nationale et sa réconciliation avec les populations.
Le président de la délégation spéciale de Ratoma, Sékou Bantounka Camara a souhaité la bienvenue à la délégation de l’union européenne. Pour lui, l’implantation de ce commissariat à Ratoma est à point nommé puisque selon le maire, l’essentiel du grand banditisme et de la grande criminalité qui sévit dans la capitale guinéenne se passe dans sa commune.
Il a promis que sa population sera l’œil et l’oreille de cette police de proximité pour déclarer la guerre aux bandits.
L’Ambassadeur, chef de la délégation de l’union européenne en Guinée  a déclaré pour sa part que son institution est résolument engagée aux cotés des autorités guinéennes dans l’appui à la police pour les prestations de services de qualité au public. Ce qui permettra de restaurer la légitimité des services auprès des citoyens. Avec ce projet de cinq millions d’euros, l’union européenne souhaite mettre « des moyens et des outils entre les mains des autorités policières pour des avancées vers une police repositionnée au centre du dispositif national de sécurité, une police républicaine qui permettra à l’Etat d’assumer ses fonctions régaliennes de maintien d’ordre et une police de proximité réconciliée avec la population qu’elle doit protéger et servir ».
Le Ministre de la sécurité et de la protection civile a invité les policiers à changer de tenue « votre image est complètement ternie auprès des citoyens que vous êtes appelés à sécuriser ».
Cette police de proximité selon le Ministre Mahmoud Cissé doit être considérée par les citoyens comme un collaborateur direct pour dénicher les bandits. « Les bandits vivent dans les maisons, les concessions et avec vous. Avec l’engagement de tous, le grand banditisme et la grande criminalité seront vaincus ».
Avec le succès qui entoure la création de la police de proximité, l’union européenne a prolongé ce projet d’appui à la police pour six mois pour poursuivre le processus d’amélioration des conditions d’accueil et de travail pour une police de proximité au service du public afin d’inclure dans le projet des réponses modestes mais utiles à la crise de la fièvre Ebola qui frappe la Guinée.
Il est à préciser que des diplomates français, Anglais, Espagnol, de la grande Bretagne, des Etats unis, les cadres du département en charge de la sécurité et le directeur général de la police nationale  sur la photo étaient aussi à la cérémonie.

SHARE