Partager

La session budgétaire au compte de l’exercice 2015 ne passera pas inaperçu. Outre le budget du gouvernement que les députés ont passé aux peignes fins, les députés de l’opposition voudraient savoir un peu plus sur le budget de fonctionnement de l’assemblée nationale.

La nouvelle de la grogne est tombee jeudi au cours de la session du budget.
Le contrôle n’exclu pas la confiance dit-on surtout en un moment où des rumeurs courent sur le fait que des choses pas du tout catholiques se passent dans la gestion de la manne financière accordée à  l’Assemblée nationale. En tout cas, les députés de l’opposition soupçonnent le président de l’assemblée Claude Kory Koundiano de favoritisme en donnant plus d’argent aux députés de la mouvance présidentielle sur instruction dit-on du président Alpha Condé qui défendent le régime et peu d’argent aux députés de l’opposition qui pourfendent le régime.
Sur le papier, côté officiel, chaque député touche 15 millions GNF, soit 1500 euros à la fin de chaque mois. Mais dans les coulisses, les mauvaises langues se délient et racontent que les députés proches du président Alpha Condé touchent beaucoup plus d’argent.
D’où cette requête faite par des députés qui se sentent lésés au président de l’assemblée nationale pour que le budget de fonctionnement soit passé aux peignes fins. A fin que chaque député soit au courant du montant que le gouvernement alloue à l’institution parlementaire et comment le président de l’assemblée nationale gère.
Au cas où le président Claude Kory Koundiano ne satisfait pas a cette demande, les députés menacent de boycotter le reste de la session et de bouder carrément l’assemblée nationale. La deuxième personnalité du pays a aussitôt donné son accord de principe mais à condition que les questeurs mettent un peu d’ordre dans les chiffres.
Pour une transparence, c’en est vraiment une. Attendons donc de voir la suite.

Ousmane Cissé

Partager