Partager

Comme prévue hier, le tribunal de première instance de Mafanco a rendu sa décision  ce  mardi dans  l’affaire de l’accident  du marché d’Enta survenu le mois novembre dernier.

Après tous les débats dans cette affaire, le tribunal a reconnu Mohamed Keita coupable des  délits d’homicides involontaires par accident, des coups et blessures involontaires et dommages à la propriété.
 Sur l’action pénale, il est condamné à trois ans de prison ferme et au paiement d’une amende de cinq cent (500 mille) GNF.
Sur l’action  civile, le tribunal reçoit les parties civiles dans leur constitution. Condamne solidairement Mohamed Keita et la société ENALCHINE (la société qui l’employait au moment de l’accident) au remboursement intégral des parties civiles.
 Il ordonne la substitution de la société d’assurance SOGAM à la société ENALCHINE pour  le remboursement des dommages subis aux parties civiles.
Le tribunal a aussi ordonné la confiscation du permis de conduire du prévenu pour une période de 4 ans et réserve les intérêts des personnes décédées et blessées absents à l’audience.
Comme on le voit, le tribunal n’a pas retenu de circonstances atténuantes pour l’accusé qui avait pourtant plaidé coupable. Le Procureur de la république près la tribunal de première instance de Mafanco, Aly Touré a été suivi  dans ses réquisitions par le tribunal.
Il faut noter que c’est le 15 novembre 2014 aux environs de 11heures que cet accident s’est produit au marché de Enta qui a couté la vie à 13 citoyens et 5 blessés graves.
Oussaye Lamine

Partager