Home Actualité Ebola : l’Allemagne et AIME s’unissent pour la prévention

Ebola : l’Allemagne et AIME s’unissent pour la prévention

1
SHARE

Décidemment la lutte contre le virus Ebola est devenue l’affaire de tout le monde et ce, depuis l’appel lancé par le président de la république. C’est dans ce cadre que l’ONG AIME (Action d’intégration mère et enfant) en collaboration avec le ministère des Affaires Etrangères de l’Allemagne  a lancé un projet dénommé «  Endiguer l’épidémie Ebola par des mesures de prévention ». 

Les cérémonies de lancement a connu la présence des représentants de l’ambassade de l’Allemagne, de l’Afrique du sud, du Liban, des ministères de l’action sociale et celui de la santé et certains religieux. C’était le 17 décembre 2015.
Dans son discours introductif, la directrice exécutive de l’ONG AIME dira que le projet dont il est question durera sur une période  de six mois et ciblera les zones de Conakry, Boffa et Fria. Les familles identifiées par le projet dans les trois villes  sont au nombre de 1000.  
Aux dires de madame Perez Marie Reine Houémou, l’action de sa structure consiste à aidé certaines familles les plus démunies dans la zone du projet  à se prévenir du virus Ebola. « Depuis près d’un an, notre sous région et en particulier la Guinée est devenue une zone peu fréquentable et non recommandable aux touristes et autres investisseurs à cause de ce virus maudit qui fait ravage au sein de nos populations et surtout au niveau du personnel médical qui, pour sauver une autre vie expose sa vie. Ce mal est devenu de nos jours une catastrophe sanitaire qui se trouve au centre de tous les enjeux mondiaux. C’est cette situation qui a amené le chef de l’Etat, le professeur Alpha Condé a décrété un état d’urgence sanitaire. L’esprit créateur de notre ONG est d’apporter des soins de base et d’améliorer les conditions de vie des populations les plus démunie… », a-t-elle souligné avant de remercié son partenaire financier qu’est le ministère Allemand des affaires étrangères.
 Au nom du ministre de la santé, la directrice de la santé de la ville de Conakry a dit toute sa reconnaissance à l’ONG AIME pour les multiples dons et assistance qu’elle ne cesse d’apporter  au volet protection mère et enfant du ministère de la santé à travers le programme de réduction de la mortalité infantile. Dr. Tata Gakou a au nom du gouvernement guinéen remercié le ministère des affaires étrangères de l’Allemagne pour son appui à la Guinée et ce, depuis le déclenchement de la maladie à virus Ebola.
 Pour la circonstance, le consul  et secrétaire de la coopération économique et culturelle de l’ambassade d’Allemagne en Guinée sur la photo  a rappelé les liens diplomatiques entre  son pays à la Guinée. M. Peter Christian Goldschagg a martelé ceci : « Nous sommes convaincu que cette ONG AIME n’arrêtera pas sa mission de protection des populations vulnérables par la distribution de ce présent don de kits de prévention contre le virus Ebola. Par le passé, nous avions vu cette ONG sur beaucoup d’autres terrains surtout en faveur des enfants et des femmes. Au nom de mon ambassadeur, je remercie tous les acteurs de la structure AIME. Depuis 2004, AIME œuvre avec souvent ses propres moyens à l’amélioration des conditions sanitaires et de vie des femmes pauvres et des enfants… » En procédant à la distribution de quelques kits  aux bénéficiaires, le directeur du fonds de développement social  au ministère de l’Action sociale a lui aussi au nom de son ministre dit merci au bailleur de fonds de l’ONG AIME. M. Ya Safren Condé s’est dit rassuré que les kits iront aux nombreux bénéficiaires et par le canal des équipes déployées par l’ONG AIME.
Il faut rappeler que le don est composé de 3600 bidons d’eau de javel, 60.000 morceaux de savons et de 1000 sceaux à eau.
                                                                    

Aly Badara Condé    
 
664 26 20 20

SHARE