Partager

Il est de tradition qu’à chaque 1er janvier, jour de l’An, votre quotidien en ligne vous souhaite une bonne et heureuse année et ce, depuis sa création en 2008.

Pour 2015, il revient pour vous dire, chères lectrices et chers lecteurs, merci et vous souhaiter ses vœux, les meilleurs de nouvel an.  
Que la nouvelle année nous éloigne de la maladie à virus Ebola qui a mis en mal notre économie et réduit les espoirs. Sans compter que ce virus maudit a fait près de 2 000 morts parmi  nos compatriotes ; endeuillant ainsi des milliers de familles.
Dans le combat contre le virus Ebola, le pays a même assisté à des scènes de barbaries inouïes. Des installations sanitaires ont été vandalisées avec mort d’hommes par endroits,  par ceux qui refusent de voir la réalité de cette maladie.
 Le cas du drame de Womey reste encore vivace dans tous les esprits : huit personnes ont perdu la vie alors qu’elles étaient, tout simplement parties pour sensibiliser leurs frères afin de les amener à épouser le bon comportement de croire en l’existence de la maladie. Ces martyrs de la bonne cause étaient journalistes, médecins, responsables de santé ou encore, religieux. Les familles des victimes attendent toujours que justice soit faite. Trois mois après ce 16 septembre noir donc, la justice est toujours attendue. En attendant, nous disons haut et fort : plus jamais çà !
Sur un autre plan, l’année 2014 qui s’en va n’a pas du tout, été rose pour les Guinéens et le changement tant promis par le président Alpha Condé tarde à se matérialiser.
Que l’année 2015 qui s’annonce, nous éloigne des incertitudes. Qu’elle soit une année de paix, de prospérité et surtout de pain qui hélas, manque cruellement aux Guinéens.
2015 qui est aussi une année électorale en Guinée, doit nous apporter la paix du cœur pour que chaque Guinéen choisisse son candidat sans problème et dans la plus grande sérénité. Ayons toujours en mémoire l’Article 2 de notre Constitution qui stiple que « Le suffrage est universel, direct, égal et secret ».
Et, d’après l’Article 22, « Chaque citoyen a le devoir de se conformer à la Constitution, aux lois et aux règlements.
Chaque citoyen a le devoir de participer aux élections, de promouvoir la tolérance, les valeurs de la démocratie, d’être loyal envers la Nation.
Chaque citoyen a le devoir de respecter la personne humaine et les opinions des autres.
Chaque citoyen doit contribuer, dans la mesure de ses moyens, à l’impôt et doit remplir ses obligations sociales pour le bien commun dans les conditions que la loi détermine. Chaque citoyen a le devoir sacré de défendre la Patrie.
Les biens publics sont sacrés et inviolables. Toute personne doit les respecter scrupuleusement et les protéger. Tout acte de sabotage, de vandalisme, de détournement, de dilapidation ou d’enrichissement illicite est réprimé par la loi ».
Enfin, au cours des deux dernières années, chères lectrices et chers lecteurs, vous avez sans doute été abusés à cause des nombreux problèmes techniques que votre quotidien en ligne a rencontrés. Ces problèmes ne vous ont pas permis de visiter aisément votre source d’information préférée. Nous vous présentons toutes nos excuses. En cette année 2015, nous tenons ici et maintenant la ferme promesse que ces problèmes seront désormais des lointains souvenirs. En 2015, Guineelive vous proposera un nouveau look.
Toute l’équipe, par ma voix, vous souhaite une bonne et heureuse année 2015. Et comme toujours, malgré les problèmes de trésorerie, le manque de publicité passant par là, nous nous engageons à vous servir dans le strict respect des règles de l’éthique et de la déontologie.
Dans les colonnes de Guineelive, il n’y aura pas de sujet tabou. Nous ne nous encombrerons d’aucun faux scrupule et nous entendons dire les choses telles qu’elles sont, pour le mieux-être de notre démocratie.
A toutes et à tous, bonne et heureuse année 2015.

Almamy Kalla CONTE

Fondateur de Guineelive

664  26 13 70

Partager