Partager

Bien que la grève n’ait pas été évitée ce 5 janvier, les négociations se poursuivent entre gouvernement et syndicat, pardon représentants des centrales syndicales.

Coté gouvernement si les Ministres de la fonction publique Sekou Kourouma, celui des Finances Mohamed Diare, délégué au Budget Ansoumane Condé et le porte parole du gouvernement sont présents, ce n’est pas le cas des syndicats signataires du préavis de grave. Amadou Diallo, Louis Mbemba Soumah, Souleymane Diallo et les autres sont à distance. Ils ont préféré envoyé des représentants en lieu et place de leur personne.
Selon nos informations, les négociations au tour de la grève ont accouché presque une souris. Les   salaires selon le rapport final dont Guineelive a pris connaissance prévoit une  augmentation des salaires de 30%. Mais seulement à partir du mois de juillet 2015. Le prix du carburant à  la pompe sera aussi revu mais seulement à la fin du premier trimestre 2015 en fonction de l’évolution du prix de baril sur le marché international. Ce n’est pas tout comme acquis puisque les  pensions de retraites seront aussi revalorisées mais seulement après  une étude de cas.
 La situation des travailleurs  de Semafo, de Friguia de la SOTELGUI entre autre figure aussi dans le document.
Les travailleurs doivent encore attendre avant que le rêve ne soit une réalité.

Naby Camara

Partager