Partager

L’opposition dite républicaine a appelé ce 7 janvier à un meeting d’information et de sensibilisation sur l’esplanade du stade du 28 septembre.  Pour protester contre le refus de dialogue avec le pouvoir et surtout la réforme de la commission électorale nationale indépendante.

Mais à vrai dire et comme par le passé d’ailleurs, c’est la bretelle hamdallaye-bambeto qui a bougé puisque la circulation est restée fluide sur  l’autoroute Fidel Castro. Les communes de Kaloum, Matam et Ratoma sont restés calmes. Par contre, Dixinn qui abrite le stade 28 septembre et Ratoma, fief du chef de file de l’opposition guinéenne sont très animées.
 De nos constats sur l’esplanade du 28 septembre, il ressort que les manifestants se sont mobilisés en grand nombre et attendaient toujours leurs leaders. Toutefois, ce qui est à déploré, ce sont des mots pas du tout catholique  qui sont lancé au chef de l’état, président Alpha  Condé.
Des hostilités vont jusqu’à comparé Alpha Condé de la peste pour la Guinée qui a envoyé le malheur en Guinée. Vrai ou faux, en tout cas, les militants  sont prêts pour en découdre avec  le pouvoir.
Le départ du président Alpha Condé du pouvoir est sur toutes les lèvres.
Guineelive suit pour vous

Naby Camara depuis l’esplanade du stade du 28 septembre pour Guineelive

Partager