Accueil Actualité La guinée s’apprête à se relever après Ebola

La guinée s’apprête à se relever après Ebola

3
Partager

Une réunion de concertation axée  sur  le plan de relèvement post Ebola  s’est tenue  mercredi 14 janvier  2015 au ministère de la coopération internationale grâce à l’appui du système des Nations Unies.

La rencontre a regroupé les cadres des ministères de la Coopération, du Plan et les représentants des institutions financières internationales,  notamment, la Banque Mondiale, le FMI ,la BAD ,l’Union européenne, le PNUD , pour ne citer que celles là.
Selon Dr Koutoubou Moustapha Sanoh,  Ministre de la Coopération internationale ce plan de relèvement  « consiste à relancer notre économie, à réparer  tous les dégâts causés par la fièvre hémorragique à virus Ebola en Guinée ».
Le processus intervient après que la coordination nationale de riposte à Ebola ait annoncé le souhait de  circonscrire le virus maudit en 60 Jours dans le pays.
Dr Moustapha Sanoh a déclaré que cette  initiative est opportune pour permettre de se préparer  après Ebola afin de présenter  un programme d’intervention  aux partenaires  financiers  pour aider la Guinée à  relancer son économie, réparer, relancer et reconstruire tout ce qui a été gâté par Ebola. C’est une stratégie de planification de notre économie pour répondre aux besoins urgents de la population, soutien le chef du département de la Coopération internationale.
Pour la journée de ce mercredi 14 janvier 2015,  il était question pour les acteurs  impliqués dans la démarche de réfléchir   sur la mise en place d’un comité technique composé des représentants des départements sectoriels ayant payés le lourd tribut à cette maladie en occurrence les ministères  de la santé, de l’éducation, de la bonne gouvernance, de la promotion féminine, de l’agriculture, le secteur privé, la société civile et des partenaires.
Ce comité a pour mission d’élaborer  une feuille de route et un plan d’action consensuel qui sera transmis au gouvernement  pour sa validation au titre de plan national de relèvement.
Le ministère du Plan Sékou Traoré a fait la projection d’une proposition de plan qui fera l’objet d’amendement du comité technique. Ce plan   s’articule sur : la mise en place d’un cadre institutionnel, l’élaboration d’un rapport de l’impact sur l’ensemble des secteurs (évaluation sectorielle) , évaluation des besoins pour réduire ou anéantir l’impact d’Ebola à  (court, moyen et à long terme), identification des priorités, élaboration du plan d’action sectoriel , la mobilisation du financement, la mise en œuvre des plans Suivi=évaluation ;    

Facinet  Camara

 666 65 24 00

Partager