Partager

Le moins que l’on puisse dire, c’est que la gestion de la mosquée centrale de la préfecture de Lola située à plus de 1000 km de la capitale guinéenne  pose toujours problème.

Des affrontements  entre différentes communautés qui revendiquent la gestion de la dite mosquée  a fait quatre morts et de nombreux blessés, selon nos sources.
En Guinée, c’est désormais des violences et rien que des violences non seulement dans la gestion de la maladie Ebola mais aussi autour des conflits. L’autorité de l’Etat n’existe plus, selon l’avis de plusieurs citoyens.
De Forécariah en passant par les préfectures de Coyah, Kindia, Dubreka, Faranah et certaines préfectures de la Guinée forestière, des problèmes ne manquent pas. Des morts d’hommes aussi.
Que fait alors le président Alpha Condé ? Difficile de dire ce qui se passe. La seule certitude, c’est que la campagne électorale pour la présidentielle de 2015 reste le souci majeur du président guinéen. L’application de la loi  reste le cadet des soucis chez le chef de l’Etat guinéen.
Des promesses faites dans le cadre de l’ouverture des enquêtes sont restées lettre mortes.

Mohamed Soumah

Partager