Accueil Actualité Ministère de l’environnement, des eaux et forêts :les acquis et perceptives en...

Ministère de l’environnement, des eaux et forêts :les acquis et perceptives en débat

7
Partager

Il est de coutume qu’à l’occasion de nouvelle année que des cadres des départements ministériels présentent leurs vœux les meilleurs à leur hiérarchie tout en dressant le tableau des résultats réalisés, mais aussi poser des doléances.

C’est ce qu’a fait les travailleurs du ministères de l’environnement, des eaux et forêts. C’était le 19 janvier dernier.
C’est par l’observation d’une minute de silence en hommage aux cadres du département décédés au cours de l’année 2014 que les cérémonies ont commencées. Il est revenu au secrétaire général du collège syndical de souhaiter  tous ses vœux de réussite à madame la ministre de l’environnement et des eaux et forêts pour tous les efforts qu’elle a consenti en peu de temps. Parmi les réalisations, M. Yonga Doré a cité entre autres : Le reboisement dans le cadre de la ceinture verte au Nord Est de la Guinée, la mise en place du corps paramilitaire des conservateurs de la nature et l’octroi de leur grade, la révision et l’application des textes juridiques et réglementaires en matière de forêt, la rénovation et l’extension du siège du ministère de l’environnement financé par le budget national de développement. Le porte parole des travailleurs a aussi rappeler l’insuffisance desq moyens logistiques y compris les bureaux, la faible prise en compte du volet renforcement des capacités des cadres, le manque de moyen pour la mise en œuvre des plans d’actions, le manque de moyens de transport pour le personnel. Dans sa réponse, la ministre de l’environnement a salué la détermination des travailleurs à œuvrer  pour l’atteinte des objectifs assignés à son département et ce malgré les maigres moyens. Parlant des bilans obtenus au cours de l’année 2014, elle citera l’amélioration de la qualité de vie à l’interne avec la réfection des sanitaires des services techniques, la construction d’une toilette moderne à la direction nationale des eaux et forêts, le lancement de la construction du nouveau bâtiment à trois étages pour le ministère, l’évaluation par la DNE, la DNEF et le BSD, du niveau de dégradation de la dorsale guinéenne comprenant 10 préfectures en Basse, Moyenne et Haute Guinée, en vue de développer un programme de ceinture verte comme barrière aux effets de changement climatique avec des pays frontaliers et promouvoir le développement économique et social durable, l’adoption par le gouvernement d’un mémorandum d’accord entre l’Afrique du Sud et la Guinée pour la gestion des parcs nationaux et réserves, la signature d’autres accords de partenariat relatifs à l’amélioration de la qualité de l’environnement.
 La ministre Hadja Kadiatou N’Diaye a insisté sur le respect de la hiérarchie, car dira t-elle c’est la seule valeur qui pourra indiquer à chacun la voix à suivre pour atteindre les objectifs du développement ambitionnés par le président de la république.
                                                               Aly Badara Condé   
                         664 26 20 20

Partager