Partager

Votre quotidien en ligne Guineelive avait déjà annoncé la participation effective des  représentants de l’opposition aux activités de la CENI, commission électorale nationale indépendante dans les démembrements de l’institution.

Dans l’ensemble, il faut dire que tout se passe bien à travers le pays. Mais à Labé, fief du chef de fil de l’opposition Mamadou Cellou Diallo, les travaux de  l’institution chargée d’organiser des élections ont du mal à démarrer et pour cause. Pouvoir et opposition se disputent autour des postes de trésorier et de rapporteur.
A propos selon nos informations, le RPG, parti au pouvoir a été trop gourmand pour avoir raflé les deux postes alors la loi sur la question, selon un spécialiste aucun parti, pouvoir ou opposition ne doit avoir les deux postes à la fois au sein des démembrements.
 A tire d’exemple si le pouvoir prend le poste de rapporteur, celui du trésorier doit impérativement revenir à l’opposition et vice versa.
Aux dernières nouvelles, l’arbitrage du président de la CENI, Bakary Fofana sur la photo a été sollicitée pour que les ardeurs des uns et des autres ne débordent pas en ces moments du moins sensibles pour le pays avec la reprise des manifestations de l’opposition.

Fodé Mahmoud
 

Partager