Partager

Décidemment, le valet de l’ancien président de la transition, général Sékouba Konaté, le très controversé Farba Tibou Camara est devenu le conseiller de la République de Guinée et donneur de leçon devant l’éternel. Pour tout problème, il donne des leçons de morale aux guinéens de tout bord.

Comme à l’accoutumée, il fourre son nez partout. En allant jusqu’à donner des léçons de journalisme dans un article publié par certains sites de la place en ces termes : « Quant au sieur de Guinée Live pour qui journalisme et charlatanisme se confondent allègrement, il doit savoir, même s’il n’en a ni l’intelligence ni la lucidité, que la vie n’est pas la loterie, la presse n’est pas duperie, le journaliste n’a pas vocation à être ni insulteur, ni exécuteur public au risque d’être son propre bourreau avant qu’il ne le soit pour les autres ».

A propos, nous refusons de donner pour notre part des leçons de journalisme à Tibou Camara. Il est connu de tous. Sorti du néant avec la bénédiction de l’ancien Ministre de l’Economie et des Finances,  Ibrahima Kassory Fofana qui lui avait soutenu alors qu’il passait la nuit dans les bureaux, Tibou se présente aujourd’hui comme celui-là qui connait tous les secrets de la République.

Comme le chante Salif Kéita en langue maninka: « sanou ni soula tè kélén di, autrement dit, il y a une différence entre  l’or et le cuivre ».

La Rédaction de Guineelive

 

 

Partager