Partager

C’est en prélude au festival national des arts et de la culture prévue en 2016 que la quinzaine artistique régionale qui va se dérouler du 03,04 et 05 septembre 2015a été lancée sous le thème « la consolidation de la paix » et «la lutte contre Ebola ». Elle constitue une série d’activité décentralisée destinée a promouvoir la culture guinéenne d’une part et a consolider la paix et l’unité nationale, d’autre part.   
Selon le ministre de la culture et du patrimoine historique Mohamed Amirou Conté, l’objectif principal de développer et d’entretenir une culture de paix, d’amplifier  la renaissance culturelle de susciter et entretenir une conscience collective de tolérance et de pardon pour bâtir une véritable réconciliation entre les fils et fille du pays.
Ce festival artistique connaitra la participation des 33 préfectures de la guinée et les 5 communes de Conakry. Durant trois jours, 1900  artistes vont réaliser 187 groupes dans les disciplines artistiques suivantes : théâtre, ballet, percussion, chant, danse, l’ensemble instrumental, folklore, récitant et percussion.
« Cette quinzaine artistique régionale constituera sans doute un tremplin pour rayonnement des  troupes artistiques modernes et traditionnelles dans la plus grande cohésion au moment même ou notre pays s’achemine vers les élections présidentielle qui va marquer  une nouvelle page de son histoire. Pendant trois jours, dans toutes les régions de la guinée, nos populations, grâce aux talents de nos artistes vivront des moments de communion, de convivialité,  fraternité et de joie partagée» a  indiqué Mohamed Amirou Conté.

Cette cérémonie d’ouverture a été  présidée par le premier ministre, Mohamed Saïd Fofana  à Bluezone en présence de plusieurs groupes artistiques venant des cinq (5) communes de Conakry.
Le chef du gouvernement a,  au nom du président Alpha Condé félicité les organisateurs de cet événement pour la consolidation et la valorisation du patrimoine historique.il a en outre rappelé le rôle que les artistes ont toujours en temps de crise et de paix dans la sensibilisation de la population avant d’inviter les doyens de la culture guinéens a tout mettre en œuvre pour pouvoir léguer un repère historique a la nouvelle génération qui a tendance a ignorer la tradition.

     Facinet Camara

     666 65 24 00

Partager