Partager

En perspective de la présidentielle prévue le 11 octobre 2015 en République de Guinée, des mouvements de soutien se créent à travers tout le pays, pour accompagner le projet visant à la réélection du candidat du RPG arc-en-ciel, à la magistrature suprême du pays.

Le Mouvement pour la Réélection d’Alpha Condé, entendez (WOURAC), qui, par son sérieux, son pragmatisme, son expertise et sa stratégie, se démarque des autres mouvements évoluant sur le terrain.

Ce mouvement qui s’identifie à la contrée de Woulada qui dispose quatre (4) localités à savoir : Banko, Cisséla, Komala et Konindou, avec 76.000 électeurs, décline un programme très ambitieux. Un programme qui consiste non seulement, à sensibiliser, expliquer et former les potentiels électeurs mais aussi et surtout, à convaincre et faire rallier un nombre important d’hésitants dont le choix dépend des campagnes. Ce, à travers les acquis du pouvoir et de la gouvernance du candidat lui-même.

Après la formation et déploiement de 200 jeunes dans la localité de Woulada, le mouvement WOURAC, en collaboration avec le Collectif pour la Réélection d’Alpha Condé (CRAC), a également clôturé vendredi, 11 du mois-ci, à l’université de Koffi Annan de Guinée,un autre séminaire de formation de 1.200 jeunes rabatteurs et agents sensibilisateurs.

La rencontre était axée sur ‘’les techniques de sensibilisation et de sécurisation du processus électoral en Guinée’’.

Selon les initiateurs du projet, « Ces jeunes seront déployés dans toutes les préfectures du pays ainsi que dans les cinq communes de Conakry. Ils ont pour mission principale, d’expliquer aux militants ‘’Le comment voter’’ en vue de réduire le nombre de bulletins nuls et sécuriser le vote des électeurs depuis la base.

Par la voix de leur porte-parole, Mamady Souaré, les participants au séminaire, ont réaffirmé leur engagement quant à la mobilisation de l’électorat autour du président Alpha Condé lors du scrutin du 11 octobre prochain.

Aux dires de Souaré , le bilan du président Alpha condé suffit pour sa réélection dès le premier tour la présidentielle du 11 octobre.

« Après cette formation nous sommes outillés et prêts à honorer le mouvement de l’initiateur pour la réélection de notre champion… », a conclu le porte-parole des participants.

Saisissant l’opportunité, le président du CRAC, Malick Sankhon, a félicité le mouvement WOURAC avant d’inviter les rabatteurs qui selon lui, doivent être vigilant pour lutter contre les fraudes électorales.

« Nous avons organisé les élections législatives en faisant la Mamayah. Nous avons pensé à tout, sauf à la fraude. Et puisque nous n’avons pas maîtrisé les instruments électoraux, nos adversaires ont voulu tranquillement nous subtiliser les cinq communes. C’est pour éviter un tel désastre, que nous avons décidé de faire suivre cette formation afin d’éviter à notre candidat la tricherie », a déclaré Malick Sankhon.

Pour sa part, le président de WOURAC, Mohamed Nabé a précisé que les rabatteurs seront mis à la disposition du RPG Arc-en-ciel pour la victoire du Pr Alpha Condé.

D’après Nabé, ‘’La synergie WOURAC et CRAC constitue non seulement une première en matière de soutien, mais aussi une preuve éloquente de l’union des deux (2) mouvements à travailler main dans la main, en vue de réaliser la vision de leur candidat.

Sannou Camara

620 59 64 21

Partager