Partager

Dans la perspective de l’élection présidentielle du 11 octobre prochain, la commission électorale nationale indépendante (CENI) a rencontré les représentants des huit (8) partis politiques en lice. La salle de la plénière de la CENI a servi de cadre à la rencontre. La rencontre a eu lieu dans la soirée du 14 septembre 2015.

C’est sur l’initiative du Comité inter-parties de la CENI que les représentants des huit (8) partis politiques candidats à la présidentielle du 11 octobre ont échangé avec le président de la CENI sur certaines dispositions allant dans le sens de la transparence du scrutin à venir.

En souhaitant la bienvenue à ses invités, le président de la CENI leur a adressé ses félicitations pour s’être porté candidat à l’élection la plus importante du pays.

Pour M. Bakary Fofana, cette première rencontre est une prise de contact qui ne sera pas la dernière entre son institution et les candidats. Il dira que la CENI veut créer une approche participative entre tous les acteurs du processus électoral pour que certaines informations soient les mieux partagées. « La mission de la CENI est d’organiser les élections. La mission des candidats est d’aller convaincre les électeurs. Nous avons pensé que dans le cadre de la qualification de ces élections, l’organe de gestion que nous sommes, nous voulons que nos démarches soient participatives. C’est ensemble que nous allons déterminer la manière dont nous allons travailler. La CENI ne vous dira pas, voilà comment nous allons travailler. Notre approche, elle sera participative. A la CENI, nous avons créé une commission qui s’appelle ‘’ Commission relation avec les candidats’’ qui travaillera directement avec ceux qui sont en compétition. Ensemble, nous allons voir quelles vont être les périodicités pour des échanges. Qu’il soit au niveau national, préfectoral ou sous préfectoral, nous allons faire en sorte que les représentants des partis candidats puissent travailler avec nos démembrements. Il est important pour vous d’avoir des informations fiables, cela vous permettra de mieux vous organiser encore. Il est aussi important que vous ayez toutes les informations utiles vous permettant effectivement d’être présent sur le terrain tout au long de ces semaines à venir » a déclaré le président de la CENI.

Il conseillera aux candidats d’être en contact permanent  avec la CENI à travers la commission mise en place à cet effet. Il dira que les critiques et les suggestions des uns et des autres seront les bienvenues. Le président de la CENI a souhaité que les informations reçues par les uns et les autres soient partagées avec le maximum de personne et surtout les directoires de campagne. Il fera ensuite cas de l’existence des cellules préfectorales et sous préfectorales qui constituent des cadres de travail avec les représentants locaux des instances impliquées dans le processus électoral.

Pour terminer, M. Bakary Fofana informera les partis politique candidat que son institution accompagnera financièrement et de façon symbolique les candidats pour la campagne électorale. Quant au montant de cette aide de la CENI, il sera défini à l’issu de la réunion du bureau exécutif et communiqué lors de la prochaine réunion avec les partis candidats.

Quant aux représentants des partis candidats, ils ont apprécié la démarche de la CENI et ont promis de transmettre les renseignements reçus à qui de droit.

 

Aly Badara Condé

664 26 20 20

Partager