Partager

A la demande du Ministre de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation,  131 personnes dont tous les chefs de quartier de Conakry et environs se sont retrouvés à la primature mercredi  pour écouter le patron des lieux.

Mohamed Saïd Fofana a annoncé que le barrage hydroélectrique de Kaléta sera inauguré le 28 septembre prochain. Une date symbolique dans la vie de la nation guinéenne. C’est justement ce jour là que le père de l’indépendance guinéenne, Ahmed Sékou Touré a dit NON au général Dégaul pour la communauté franco-africaine.

A propos, l’actuel patron du palais Sekhoutouréah, Alpha Condé  voudrait avoir une cérémonie grandiose. Il a invité 18 chefs d’Etat pour l’inauguration  de la centrale hydroélectrique.

Mais secret de polichinelle, Conakry est sale, très sale. Il faut assainir le coin. Plusieurs idées ont été émises pour que Conakry accueille les invités dans un environnement saint.

Aux dernières nouvelles, c’est ce samedi que les opérations de curage des caniveaux et d’assainissement va commencer.

Mais à moins de dix jours de la date du 28 septembre, il sera très difficile de faire de Conakry, la capitale propre en Afrique de l’ouest.

A moins que la politique politicienne pour des besoins de campagne en soit pour quelque chose. En tout cas, le 11 octobre n’est pas loin de nous.

Ousmane Cissé

Partager