Partager

C’est du moins ce que les 7 candidats à la présidentielle du 11 octobre ont décidé ce jeudi à l’issu d’une rencontre.

Des exigences pour assurer la transparence de la présidentielle ; il y en a eue.  Les candidats  demandent à ce que tous  les candidats en lice soient représentés  dans la commission de distribution des cartes d’électeurs, dans  les bureaux de vote,  dans  la commission administrative de recensement des votes pour l e transfert et le dépouillement des Procès verbaux des bureaux de vote jusqu’à la commission administrative de centralisation des votes, entre autre.

Selon le chef de file de l’opposition Mamadou Cellou Diallo, la cour constitutionnelle sera saisi avec ces problèmes comme l’assainissement du fichier électoral avec les six millions d’électeurs qui reste entier.

Toutefois, Cellou n’a pas franchi le Rubicon pour annoncer le retrait de l’opposition du processus électorale.

La  cour constitutionnelle dont les membres sont nommés par le président sortant Alpha Condé répondra t-elle favorablement à la demande des 7 candidats ?

C’est toute la question.

Fodé Mahmoud

Partager