Partager

Au cours d’une rencontre jeudi 17 septembre 2015 organisée à son siège de  Lambangny, à l’occasion du retour au bercail de son candidat après une tournée en Europe, l’union guinéenne pour la démocratie et le développement UGDD a décliné son agenda de la campagne électorale lancé le 10 septembre dernier.

Objectif principal, mobiliser les militants, sympathisants de l’UGDD et les indécis à voter pour le candidat du parti afin qu’il soit élu au lendemain du 11 octobre 2015, date prévue pour le scrutin présidentiel en Guinée.

A cette occasion, le directoire de campagne du parti, à la tête l’ancien président de l’UGDD Keamou Bogola Haba, directeur de campagne suivi de Seydou Bangoura secrétaire national de l’Union National pour la Prospérité UNP allié du parti, son colistier et toute l’équipe de campagne ont été présenté à l’assistance.

Ils ont pour mission de descendre sur le terrain pour convaincre l’électorat guinéen.

« Je suis sûre et certain que nous allons gagner par ce que notre stratégie est la meilleure, notre programme de société est le meilleur, nous avons un bon candidat, nous avons également un parti qu’il faut pour faire l’alternance. Nous avons un programme qui est hors série, donc rien ne justifie que nous n’allons pas remporter l’élection. Le gros travail à faire, c’est de faire comprendre ca aux Guinéens » a indiqué Keamou Bogola Haba directeur de campagne de l’UGDD.

Pour réussir ce pari, nous avons le colistier, qui va battre la campagne en Basse Guinée, le candidat du parti dans les prochains jours va entamer sa tournée dans les préfectures du pays par la guinée forestière, le bastion du parti. Nous avons les moyens de communication qu’il faut pour expliquer au peuple notre ambition une fois au pouvoir.il y a également des jeunes et des femmes qui font porte-porte dans les préfectures pour expliquer notre programme, parler de notre candidat et de son parti. Nous utiliserons tous les moyens à notre disposition pour montrer aux Guinéens que nous sommes meilleurs, a-t-il conclus

Selon Georges Ghandy Faraguet Tounkara, candidat de l’union nationale pour la démocratie et le développement UGDD, son parti propose aux Guinéens un projet de société qui se démarque des programmes des autres candidats à l’élection présidentielle.

« Notre ambition est de faire la Guinée un paradis terrestre, je voudrais capitaliser les richesses de ce pays, parce que je sais que la Guinée a toutes les potentialités naturelles et humaines pour son décollage économique. Nous voulons qu’au lendemain du 11 septembre, si je suis élu mettre en place une administration moderne et rajeunie dont 30 pourcent sera attribué aux jeunes et 30 pourcent aux femmes. Notre priorité est de réconcilier les Guinéens en réhabilitant toutes les victimes des exactions commis dans le pays de 1984 aux événements de2009.Au lendemain de notre élection, nous allons mettre tous les mécanismes en place pour l’union monétaire pour que la Guinée rentre dans la zone CFA, créer de la richesse en encourageant le secteur privé ,faciliter l’accès à la santé, nous allons créer la capitale politique dont Conakry sera la capitale économique pour résoudre les tractations dans la circulation etc. »

Le directeur de campagne de l’UGDD a fustigé les cinq années de la gestion du président Alpha Conde : « le mandat de M. Alpha ne mérite pas d’être renouvelé candidature est source d’instabilité pour la Guinée. Par rapport à son bilan, le président Conde, son gouvernement a montré ses limites et son incapacité de diriger le pays, en termes de gestion, il a tout appris au pouvoir. Nous avons passé quatre ans de souffrance, de violation des droits de l’homme, les violences politiques, de népotisme, tout ca démontre qu’on ne doit pas renouveler son mandat. Même Kaleta qui est devenu un outil de campagne pour le RPG ARC- EN- CIEL aujourd’hui n’est pas le projet du pouvoir Alpha Conde car il est inconcevable qu’en trois ans un gouvernement puisse monter un projet comme Kaleta, faire des études de faisabilité, chercher des financements et l’exécuter en trois ans. C’est un projet qu’il a trouvé déjà bouclé par le président Moussa Dadisb Camara, a indiqué Keamou Bogola Haba.

Par Facinet Camara

Tel :666 65 24 00

Partager