Partager

Le Lycée de Matam était le cente d’examen samedi pour les imams candidats pour la formation au Maroc. Un concours de présélection a été organisé à cet effet pour l’épreuve écrite.

Au nombre de 600 candidats, ils ont passé samedi les épreuves écrites. Les admis de cette épreuve  écrites seront connus demain lundi et seront à leur tour soumis mardi prochain à l’épreuve orale. Pour trouver à la fin 100 admis. Ceux-là seront  retenus finalement à l’issu de la proclamation des résultats pour suivre leur formation dans la royaume chérifien.

A propos, il faut dire que c’est le ROI du Maroc Mohamed VI qui avait pris l’engagement de former des imams guinéens au Maroc lors de sa tournée ouest-africaine qui l’avait conduit en Guinée au mois de mars 2013.

Un premier groupe de 100 imams se trouve actuellement au Maroc dans le cadre de cette formation.

Au total, ils seront 500 imams que le Maroc va former dans le cadre de la coopération guinéo-marocaine.

Partisan d’un islam modéré, le Maroc se pose comme garant de la non violence religieuse en Afrique de l’ouest.

Outre la formation des imams, le Maroc et la Guinée entretiennent des relations de coopérations et d’amitiés dans plusieurs domaines, économique et culturels, notamment.

Fodé Mahmoud

 

 

Partager