Partager

Dans une déclaration rendue public cette nuit aux environs de 21h10 à la télévision nationale, le Ministre de la Sécurité et de la protection civile, Dr Mahmoud Cissé s’est adressé aux guinéens. En parlant justement de l’actualité du moment : la visite du président Alpha Condé ce samedi sur la terre des ancêtres du capitaine Moussa Dadis Camara.

Dans cette déclaration, le Ministre Mahmoud Cissé dira que la campagne électorale se déroule dans le calme, attestant la maturité politique des guinéens. Mais  les villes de N’zérékoré et de Mamou ont fait objet de manifestation violente, notamment ce samedi à Nzérékoré.

Il explique : « au petit matin de ce samedi, deux groupes de jeunes, d’obédiences politiques différentes voulaient en venir aux mains mais grâce au déploiement des forces de défense et de sécurité, les événements ont été vite maîtrisés ». Là, le Ministre n’a pas précisé s’il s’agit des militants du parti au pouvoir et ceux du chef de file de l’opposition.

Comme bilan de la journée, le Ministre de la justice a parlé de « Maisons de commerce, d’habitations, stands détruit et plusieurs personnes blessées ». Toutefois, le Ministre n’a pas là également parlé de cas de mort  même si nos sources sont formelles sur des cas de décès encore moins  le nombre de blessés ou de victimes.

Face à cette situation, des mises en garde ne manquent pas de la part du Ministre « Le gouvernement rappel à ceux qui sont tentés par la violence, que rien ne justifie ces événements malheureux. En  tout état de cause, j’ai  instruis les forces de défense et de sécurité, notamment la police et la gendarmerie surtout à être vigilantes pour déjouer toute tentative de troubles à l’ordre public et de traduire devant la justice, les fauteurs de troubles ».

Les habitants de Nzérékoré qui ne veulent pas sentir Alpha Condé sont avertis.

Ousmane Cissé

 

 

 

 

Partager