Partager

Le Ministre de l’enseignement pré-universitaire et de l’éducation nationale qui avait fixé unilatéralement la date de la rentrée scolaire au 5 octobre a dû revoir sa copie.

Dans un autre communiqué daté du 3 octobre, le très controversé Ibrahima Kourouma est revenu à la charge pour fixer cette fois-ci la date de la rentrée scolaire le lundi le 19 octobre.

Le communiqué laconique qui annonce la nouvelle explique ce rétropédalage par cette phrase « à la demande des parents d’élèves, la rentrée scolaire est fixée au 19 octobre ».

Avec une campagne électorale de plus en plus émaillée de violences et la peur des lendemains incertains de la présidentielle du 11 octobre, il fallait s y attendre.

Les parents d’élèves ne pouvaient pas prendre le risque d’envoyer leurs enfants à l’école.

Mohamed Soumah

Partager