Partager

Sauf changement de dernière minute comme ça été le cas pour le chef de file de l’opposition, sinon le président de l’UFR et candidat à la présidentielle du 11 octobre Sidya Touré  sera de retour à Conakry ce mercredi.

En campagne électorale dans la ville de Fria avec celui que les gens surnomment son « Jockey » Baidy Aribot, Alpha Condé en a encore eu de ses grades.

Tout d’abord Sidya qui s’accroche  à l’incompétence du président sortant comme à la prunelle de ses yeux dira « la première usine en Guinée qui transforme sur place est bien ici à Fria. Cette usine a survécue à la première République, au régime du feu général Lansana Conté et même aux régimes des militaires. C’est seulement au temps du président incompétent que l’usine a été fermée », lance à la foule le candidat de l’union des forces républicaines qui a promis de rouvrir l’usine s’il est élu président.

Le député uninominal de Kaloum, Baidy Aribot est revenu à la charge pour demander aux citoyens « d’assommer Alpha Condé le 11 octobre. Ainsi au soir du 11 octobre, il va plier bagage et repartir à Paris où il était pour jouer encore au PMU » : pari mutuel urbain qui était selon ceux qui connaissent Alpha Condé le jeu de hasard favori du président historique du RPG.

En attendant, l’arrivée de Sidya Touré dans la capitale après une semaine de campagne électorale bien menée est scrutée par le pouvoir par rapport au contrôle de la capitale guinéenne.

 

Mohamed Soumah

 

Partager