Partager

La réunion des directoires de campagne des 7 candidats à la présidentielle du 11 octobre a finalement accouché d’une sourie. En tout cas, les prétendants au fauteuil présidentiel notent beaucoup d »irrégularité qui entache la régularité du scrutin mais ils n’entendent pas boycotter.

Aliou Condé, le doyen du groupe et porte parole a déclaré : « Il n’y aura pas de boycott. Où on va tous aux élections, ou personne n’ira aux élections. En tout cas, nous n’allons pas nous asseoir à la maison, pleurnichée comme des étrangers ».

Il a par ailleurs égrené les insuffisances constatés au niveau des préparatifs et dénoncer la commission électorale nationale indépendante qui colmate les brèches.

Bakary Fofana appréciera.

Naby Camara

Partager