Partager

Déclaration de la Procureure de la CPI, Madame Fatou Bensouda
Dans le cadre de son examen préliminaire, mon Bureau suit avec attention l’évolution de la situation en Guinée, notamment quant au risque de violence susceptible d’entraîner la commission de crimes relevant de la compétence de la Cour pénale internationale.

Les élections présidentielles sont en cours en Guinée. Cependant, des rapports ont récemment fait état d’une montée des tensions.

Je souhaite réitérer mon appel au calme et à la retenue à l’attention de tous les acteurs politiques et de leurs partisans.

Je tiens à rappeler que toute personne qui commet, ordonne, incite, encourage ou contribue de toute autre manière à la commission de crimes atroces relevant de la compétence de la CPI est passible de poursuites soit en Guinée ou à la Cour à La Haye.

Mon bureau continuera à suivre de près l’évolution de la situation en Guinée.

Source: Bureau du Procureur

 

Partager