Partager

Comme annoncé par votre quotidien en ligne, la commission électorale nationale indépendante poursuit la compilation des résultats de la présidentielle du 11 octobre tout en donnant les résultats.

A ce jour selon les statistiques, 47 procès verbaux sur 56 ont été dépouillés, soit 75% des bulletins. Ce qui donne un peu plus de 4 millions 600 mille électeurs sur un peu plus de 6 millions d’électeurs qui auraient voté.

Loin de revenir sur la situation des 8 candidats, nous prenons les têtes de listes avec le président Alpha Condé qui totalise près de 2 millions de voix. Il est suivi par le chef de file de l’opposition, Mamadou Cellou Diallo qui récolte plus de 870 000 voix.

Les têtes sont suivies par le partisan de la candidature unique de l’opposition, Sidya Touré qui arrive loin derrière.

A la lumière des premiers résultats, il faut dire que le constat qui se dégage est tout simplement affligeant. Le  vote ethnique a toujours le vent en poupe.

Dans son fief du Fouta Djallon, le chef de file de l’opposition Mamadou Cellou Diallo dépasse les 90% des voix dans les préfectures qui relèvent de cette région.

Même constat au niveau du président sortant, Alpha Condé qui a obtenu des scores soviétiques dans les préfectures de la haute Guinée parfois allant jusqu’à plus de 95% dans certaines préfectures.

Le vote ethnique à flot dans le pays, ça s’appelle.  Ce qui est vraiment dommage pour un pays qui a besoin des hommes intègres et compétents pour sortir le pays de sa léthargie. Pauvre Guinée.

Mohamed Soumah

 

 

 

 

 

 

Partager