Partager

Dans un communiqué Radio diffusé sur la Radio Communautaire de la localité, le préfet Ibrahima Sy Savané a interdit les manifestations politiques tant du côté de la Mouvance que de l’opposition. Dans le communiqué en question, Ibrahima Dario a, invité la population de sa sphère politique à la retenue et au calme dans la cité.

Cette décision fait suite à la proclamation des résultats provisoires de la présidentielle de 2015 par la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI).

Intervenant dans le même sens à la radio locale, le vice Maire de la Commune Urbaine (CU), Alpha Ibrahima Fofana a renforcé la position du premier responsable de la préfecture :

« Plus de casses à Dabola, vive la cohabitation pacifique. Après la proclamation des résultats, c’est toute la Guinée qui a gagné. Donc, nous ne souhaiterons plus que les phénomènes des années 2007 se répètent. Au niveau de Dabola, jusqu’à présent, nous n’avons pas pu réhabiliter des édifices ayant été vandalisés par des jeunes qu’on a chassés, bien qu’ils soient de la localité… »

S’inspirant de la Charte de Kouroukanfouga, le président des communicateurs traditionnels, Sékouba Condé prônera la paix et la quiétude sociale qui d’après lui, ont toujours prévalu dans la préfecture de Dabola.

Faut-il souligner que la population de Dabola, fière de sa tradition et de son intégration, vit en parfaite harmonie depuis la proclamation des résultats provisoire de l’élection présidentielle 2015 par l’organe de gestion électoral en Guinée.

Sannou  Camara

  655 130 033

Partager