Partager

Cette prolifération des groupes a caractère géopolitique ne doit pas menacer la consolidation de la démocratie .Cette diversité  de langue et  d’ethnie ne devrait pas avoir une influence négative sur le processus démocratique.

Il y a 23 ethnies reconnues  en Guinée et .repartie entre la Moyenne Guinée, la Base Guinée, la Haute Guinée et la Guinée Forestière. Aucune des ethnies n’est supérieure à l’autre , chaque ethnie à l ‘obligation de cohabiter pacifiquement  avec les autres ethnies .Quoi qu’il soit la diversité ethnique , religieuse , politique doit être surmonter et transformer en richesse culturelle et non un facteur de division  .Il n y aurait pas de Guinée  stable sans  tous les Guinéens..

Pas seulement des Guinéens de conviction politique, de raison forcée  ou  de circonstance, mais des Guinéens d’instinct, de sentiment et d’objectifs fraternel. Si la Guinée tend a un développement  politique ,socioéconomique durable, ça devra forcement être au bénéfice de toute les ethnies  qui la compose .

Aujourd’hui, nous avons le privilège de mettre en place les bases de notre ÉTAT, avec la réélection du président Alpha CONDE, premier  président issu des urnes pour un mandat de 5 ans non renouvelable.

Cela demande du cœur en dépassant les clivages, regarder dans la même direction ; même si  difficilement.

Les ethnies  doivent cesser de se considérer comme ennemies, arrêter de croire que  l’une ou l’autre est plus maligne que l’autre ou plus bénie que l’autre.

C’est dans l’unité, la cohésion, la cohabitation pacifique que chacun individuellement aura l’occasion  de travailler, bénéficier et améliorer ses conditions de vie.

Chaque tendance politique, ethnique doit faire une prise de conscience, faire une pression sur soit, être en mesure  de capitaliser et de protéger la DÉMOCRATIE pour  la Paix.

A cause d’une question de leadership, nous allons détruire  les 57 ans de lutte populaire  du peuple HÉROÏQUE de Guinée………..?  NON, NON.

Refusons , la destruction  dans nos quartiers(Hamdalaye ,Dar es Salam ,Koloma , kaporo centre ,Centre , Marche, Lambanyi ,Kakimbo ,Wanidra , Bambeto Bomboly  Cosa Bantounka 2et2, Yattaya, Kinifi, Hamdalaye1, Symbaya Escalier , Container,Matoto Khabitaya, Sonfonia , Koloma Cirasse, Bomboli, Demoudula ,Cosa Rail , Ansoumania Plateau et  Village, Samatara Village et Plateau, Bailobaya Plateau et Centre T-8 , T-10, Ketaya),sur la route le prince . Non aux Violences  , refusions d’accepter des noms attribuer aux quartiers  riverains  la route le prince ( BAGADA ,IRAQ ,TURQUI , SIRIE ,  UKRAINE,CENTRE AFRIQUE , LA BANDE  DAHOUZOU ) ou autres appellation du genre a détruire notre pays que nous  aimons tous.

Jeunes riverains de la route le prince , et autre citoyens chansons , avec le président Alpha CONDE les violences ,contre le développement ,  demandons audience pour pose doléances ,; mais refusions les violences.

 

DIALLO Amadou Lamarana

Tel 224 622 27 69 47

E-mail:lamarana2003@yahoo.fr.

Bp: 1930 Conakry Rep de Guinée

Partager