Partager

Le moins que l’on puisse dire, c’est que l’année 2015 qui tire à sa fin n’a pas du tout été rose pour le principal parti de l’opposition en Guinée.

L’UFDG, le signe de l’union des forces démocratiques de Guinée ne cesse de connaitre des défections. Après la démission d’une vingtaine de cadre au profil du RPG, le parti au pouvoir, c’est autour de Lamine Diallo, secrétaire fédéral de l’UFDG en Allemagne de contester ouvertement les décisions du chef de file de l’opposition et patron de l’UFDG.

Lamine Diallo puisqu’il s’agit de lui a été suspendu de ses fonctions pour une période de trois mois.

Mamadou Cellou Diallo reproche  à Lamine Diallo d’avoir  attaqué « plusieurs fois les décisions des instances du parti ».

Toutefois, Cellou n’a pas mentionné dans la lettre de suspension ce qu’il reproche au pauvre Lamine.

Cette sanction intervient après des sorties musclées de Bah Oury, le fondateur du parti et Premier vice président qui est allé jusqu’à demander l’alternance à la tête du parti.

Mais dans tout ça, les défections au sein de l’UFDG ne profite qu’au président Alpha Condé. Il reste maintenant à savoir si Lamine Diallo ne sera pas aussi dans les bras du président fraichement réélu.

Naby Camara

 

Partager