Partager

Le représentant spécial du secrétaire général des Nations unies en Afrique de l’ouest, le Ghanaèen Mohamed Ibn Chambas était ce soir l’invité de nos confrères de RFI, radio France internationale.

Dans cet entretien, l’envoyé spécial de Banki Moon a estimé que le président Alpha Condé a été légitimement élu. Chemin faisant,  Ibn Chambas dira qu’il faudra à la Guinée un  gouvernement de large consensus pour maintenir la stabilité en Guinée.

Sur ce, le journaliste a voulu savoir si les Nations Unies étaient favorables à un gouvernement d’union nationale. En réponse, Mohamed Ibn Chambas dira que oui. Avant d’ajouter que le président Alpha Condé œuvre déjà dans ce sens puisque il a commencé à rencontrer les  ténors de l’opposition. C’est le cas du président de l’UFR, union des forces républicaines, Sidya Touré. Il encourage le président à œuvrer dans ce sens pour former gouvernement de large consensus pour maintenir la stabilité en Guinée.

Est-ce à dire avec ce gouvernement de large consensus pour maintenir la stabilité en Guinée que le président Alpha Condé était  mal élu ? Non, répond le diplomate onusien qui soutien mordicus que Alpha Condé a été très bien réélu.

En tout cas, le président Alpha Condé multiplie les actes d’apaisement. Après avoir fumé le calumet de la paix avec le richissime homme d’affaire,  Diallo Sadakhadj, Sidya Touré, il a rencontré le week-end écoulé le vice-président de l’UFDG, le très tonitruant Bah Oury à Paris, la capitale de l’hexagone.

Ousmane Cissé

 

Partager