Partager

Après dix jours à Paris, le président guinéen est rentré à Conakry. Et ce samedi, il a filé tout droit  au siège de son parti. Pour annoncer encore une fois les couleurs de son prochain gouvernement.

A en croire au président guinéen, autrefois, il ne connaissait pas les guinéens mais à présent, il dit avoir appris à connaitre les guinéens.

En  2010 lors de la présidentielle et au moment  de signer des alliances, il ne connaissait pas les guinéens : « ce qui  m’a amené à nommer des bandits comme  Jean Marc Télliano  et des menteurs comme Papa Koly Kourouma dans le gouvernement ». Avant d’ajouter « Cette fois-ci, c’est  le peuple qui  m’a donné le plein pouvoir,  je suis libre, je n’ai  pas pris d’engagement avec les gens, c’est le peuple de Guinée qui m’a élu ».

Parlant de la primature et autres chercheurs de postes devant l’éternel, Alpha Condé jure sur le palpitant qu’il fera appel aux technocrates et non aux hommes politiques : « Je ferai appel aux gestionnaires pour gérer et non des politiques. Les politiques n’ont qu’à s’occuper de la politique ».

Alors là, le patron du GPT, le sigle de Guinée pour tous, Ibrahima Kassory Fofana est averti. Il en est de même pour Sidya Touré et qui encore ?

Mais avec Alpha Condé, on n’est jamais sûr de rien. Attendons alors de voir,la politique politicienne reste de mise.

Ousmane Cissé

 

 

Partager